· 

Le blog change !

Après plusieurs semaines à publier des articles de traduction, je pense qu’il est maintenant temps de passer à un autre niveau. Oui, c’est bien mignon de publier des traductions sur divers sujets, mais un blog, c’est aussi une sorte de journal de bord : un moyen de se faire connaître, en parlant de soi, de son activité, de ses attentes et ses peurs. Un moyen pour les clients mais aussi les collègues-traducteurs ou autres personnes AE apprennent suffisamment de nous pour avoir envie de travailler avec nous.

 

J’en suis arrivée à cette réflexion grâce à Anissa et à son blog Nomadsheart. A travers ses publications elle m’a beaucoup appris, elle m’a redonnée confiance, en moi, en mon projet. Je tiens donc à te remercier Anissa. Nous ne nous connaissons pas (encore ?) mais tu m’as ouvert les yeux. Je lis trop souvent qu’il est compliqué de vivre exclusivement en tant que Freelance, que le marché est saturé, la concurrence est rude, encore plus de nos jours avec les nouveaux sur le marché qui accepte de travailler à des prix vraiment indécents, sous-payés pour l’effort fourni. Tout travail mérite salaire, et salaire décent ! Surtout que nous sommes souvent, pour ne pas dire tout le temps, confrontés à des deadlines impossibles ! Quand on y réfléchit bien, les traducteurs sont en quelques sortes des super-héros !? Et puis… Compliqué ne veut pas dire impossible ! La vie elle-même est un combat perpétuel, alors autant se battre pour ce que l’on aime !

 

Actuellement la traduction est mon activité secondaire-irrégulière. A court ou moyen terme, je veux en faire mon activité principale. Je dis bien je veux, et non je voudrais. Ce n’est pas un souhait, mais un projet. J’aime la traduction, j’aime ce que je fais et je sais que je le fais bien. Mais je sais également que le marché commence à être est saturé. Ceci dit, certains arrivent à vivre de leur passion, alors pourquoi pas moi ? J’étouffe dans un travail que j’appelais « de transition » mais qui finalement s’est révélé être à temps plein, dans le sens où une fois sortie du bureau, avec la fatigue de la journée/semaine, j’ai beaucoup de mal à endosser ma casquette de traductrice et à prospecter. Car malheureusement les clients, surtout les bons, ne viennent pas tous seuls. Ou rarement.

Une nouvelle page s’ouvre donc. Ce blog est certes récent, mais il va connaître un renouveau. Après tout, c’est ça aussi le XXIè siècle, l’ère du digital, du 2.0 non ? Pouvoir se renouveler sans cesse, autant de fois que nécessaire.

 

Bienvenue sur le blog d’Harmony Traduction, bienvenue dans la vie d’une traductrice à mi-temps qui ne rêve que d’une chose : vivre de ce qu’elle aime.

 

 

Alexandra, à votre service 😊

Écrire commentaire

Commentaires: 0