· 

RGPD & validation des conditions générales

Depuis quelques jours, ces 4 lettres sont partout : RGPD.

 

Ce texte, voté en 2016, est appliqué dès aujourd'hui, vendredi 25 mai 2018, dans l'Union Européenne.

 

Qu'est-ce donc ? Est-ce que cela nous impacte, nous autres, traducteurs indépendants ?

Essayons de voir un peu plus clair à ce sujet.

 

Je l'avoue, l'administration et moi, ça fait beaucoup. Beaucoup beaucoup même. Autant côté traduction et même dans mon boulot quotidien (au fait je vous ai dit que j'avais changé de boulot ? Mais ça, c'est une autre histoire) je suis hyper assidue et tout est fait en temps et en heure (et en qualité également, merci !), autant côté déclaration du CA, des impôts, paiement de l'URSSAF, etc etc je n'y arrive pas ! C'est plus fort que moi, j'ai des deadlines mais "oh c'est pas grave ça attendra demain... ou un autre lendemain !"

Procrastination quand tu nous tiens... Mais n'est-ce pas là LE point commun entre traducteurs ? ^^

 

Je m'écarte du sujet... Donc, j'entends parler depuis plusieurs jours de RGPD, notamment sur le petit oiseau bleu, et sans compter la centaine de mails reçus de différents sites web concernant la validation de nouvelles conditions générales (et les applications sur portable, on en parle ?!), et là d'un coup je me dis : "Oh mais ça me concerne peut-être en fait..." donc je suis partie en investigation. 

 

 

Commençons par le commencement

 

RGPD ça signifie le Règlement Général sur la Protection des Données. Hein ? Plaît-il ?

En fait, ce texte a pour but de simplifier et unifier la réglementation en ce qui concerne la protection des données, et donc des citoyens, tant niveau vie privée que données personnelles, au niveau européen. Rappelons qu'une donnée personnelle est une donnée qui permet d'identifier une personne physique, directement ou indirectement. Ces données sont plus ou moins sensibles, et peuvent donner lieu à de la discrimination ou des préjugés.

 

Mais cette mesure ne s'applique pas uniquement sur le web. Elle est applicable à l'ensemble des entreprises, ET de leurs sous-traitants, même si elles ne sont pas basées en UE. 

 

Plus d'informations sont disponibles sur le site de la CNIL 

 

 

Oui, mais... En tant que traducteur, est-ce que cela me concerne ?

 

Alors, pour le traducteur, je vous laisse en lien l'article magnifiquement écrit par Marjorie (Mockingbirds Translation) et publié sur LinkedIn. Elle explique ce qui va changer pour les traducteurs : des informations claires, nettes, précises ! Avec des liens très intéressants. 

 

Bonne lecture !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0